Les Chemins du Mont : Flers-St Poix-Beauvoir les 5 et 6 Mai 2018

Posté dans : Randos extérieures | 0

En 2017, Michel a participé aux Chemins du Mont avec Jean Michel, Greg, Luc et Jean Michel deux amis lyonnais ainsi que Nadège pour la logistique. Il nous a par la suite vanté cette rando au point qu’elle soit la plus plébiscitée par les membres du club lors du sondage pour le choix de la rando club 2018. Je décide donc d’y aller pour les deux jours en sa compagnie. La « Team Mallard » se joint à nous, Thierry et Mathieu sur le vélo, Thérèse pour la log ; Micka, Adrien, Yannick et Serge décident de nous retrouver le samedi soir à SAINT POIS.

Une rando sur deux jours est une première pour moi, de même que la distance et le dénivelé proposés.

Le programme théorique :

Le samedi :

– 1ère étape : FLERS – SOURDEVAL : 42 km – D+ : 593 m ;

– 2ème étape : SOURDEVAL – SAINT POIS : 49 km – D+ : 1079 m.

– Le dimanche :

– SAINT POIS – BEAUVOIR avec étape et plateau repas à SAINT SENIER SOUS AVRANCHES : 85 km – D+ 1067 m.

Vais-je y arriver ? D’autant que 2 semaines avant le départ, une grippe me cloue au lit pendant 4 jours avec pus de 39 de fièvre … Il y a mieux pour préparer une telle « épreuve » !!! Michel et Mathieu sont confiants, rien ne leur fait peur !!! Bref, trop tard pour reculer, on y va.

Avec Michel, nous décidons de dormir le vendredi soir à BEAUVOIR et de prendre la navette en car pour le transport sur FLERS. Après avoir transformé son VW CADDY en « camping-car », une petite nuit nous attend. 4h45, c’est le réveil, ça pique un peu, la nuit a été courte. Le camion pour les vélos arrive sur le parking puis le car pour les participants. Nos affaires chargées, c’est le départ pour FLERS que nous atteignons vers 7h30. Nous retrouvons la famille MALLARD qui a loué un gîte à SAINT POIS. Thierry et Mathieu sont déjà prêts !!! Nous, après nous être transformés en vttistes, nous prenons le petit dej prévu par l’organisation. Il est le bienvenu !!!

8H30, discours du président du RCVV (Randonneurs Cyclotouristes du Val de Vère) avec un petit mot d’accueil, les consignes de sécurité (pas de baliseur, à nous de respecter le code de la route) et c’est le départ. Nous allons rouler toute la matinée Michel, Mathieu et moi, Thierry jamais très loin derrière nous. Après quelques kilomètres de mise en jambes, les 1ères difficultés arrivent. Nous allons les passer à notre rythme, la journée va être longue, il faut gérer.

11H30, nous voilà à SOURDEVAL. Nettoyage rapide des VTT et direction la salle pour se restaurer après avoir profité de la voiture de Thérèse comme séchoir ! Celle-ci au soleil, à l’abri du vent, c’était parfait car nos affaires étaient bien trempées du fait des chemins empruntés, des gués traversés et parfois même des « ruisseaux » remontés !!! Au menu : crudités, blanquette de veau – pâtes, fromage et dessert !!! Après une petite sieste au soleil, nous voilà requinqués.

Une grosse après midi nous attend d’après le profil du parcours et nous n’allons pas être déçu. Les bosses s’enchaînent. Nous décidons de faire la boucle de 17 km supplémentaires nous permettant de traverser la forêt de SAINT SEVER et ses superbes chemins. Thierry avait décidé de ne pas rouler en début d’après-midi et nous retrouve pour les 15 derniers km environ. Il a bien choisi son moment pour repartir, le pauvre, dans une bosse super difficile mais il s’accroche. Les jambes deviennent très dures au point qu’un début de crampes me taquine et nous voilà à la pause avant le dernier km : crêpes à la confiture et bolée de cidre. Super bon mais que ce dernier km va être difficile car c’est un mur qui nous attend ! Mathieu et Michel vont le monter sur le vélo quant à moi, une pause d’une centaine de mètres a été obligatoires pour finir tout de même sur ma monture. Thierry arrive quelques minutes après nous, en ayant dompté ce mur, bravo à lui !!!

A la fin de cette 1ère journée, nous avons parcouru 94 km pour un D+ de 1600 m. Je suis rincé alors que Mathieu et Michel sont à peine marqués, c’est injuste 😢 😂 !!! Après le nettoyage de nos montures et une bonne douche, nous accueillons nos compagnons du dimanche puis nous installons notre couchage : Michel, Yannick, Serge et moi dans une salle-dortoir ; Micka et Adrien sur le terrain de foot, sous une tente. Vient ensuite l’heure des discours et des récompenses et quelle récompense pour le VTT DOCMAELIEN : un joli trophée pour le club le plus représenté !!! Et ce n’est pas fini puisque Mathieu est également récompensé comme étant le plus jeune participant !!! Pas mal, non ? Place ensuite à l’apéro offert par le RCVV puis le dîner. Après cette super soirée, il est temps d’aller reposer les bonshommes en regagnant nos « appartements » et pour les plus courageux, d’aller faire un tour en ville. En ce qui me concerne, je n’ai pas eu besoin de berceuse malgré les nombreux ronflements ambiants.

7H30 le dimanche, réveil après une super nuit. J’ai de nombreuses courbatures aux jambes, je sens que la journée va être longue, surtout la matinée où les bosses s’enchaînent encore. Le sommeil de chacun a été différent pour diverses raisons : matelas dégonflé et dodo sur l’herbe, bruits environnants, …

Après un bon petit-dej, 8h30 arrive et l’heure du départ. Thierry a décidé de ne pas rouler ce matin. Nous sommes donc 7 à partir. Mathieu et Michel partent vite, trop vite pour moi avec mes cuisses en bois et le reste de la troupe. Je me retrouve intercalé entre les deux mobylettes et les autres, chacun roulant suivant ses sensations du moment. Nous allons tous nous retrouver au 1er ravito, dans cet ordre d’arrivée et en repartir également comme ça. Je vais récupérer Mathieu et Michel avant le 2nd ravito et nous finissons la matinée ensemble. Merci à Mathieu de nous avoir attendu, nous les « vieux » car quelle forme il avait ce dimanche matin !!! Il est parvenu à tout monter sur le vélo quand nous avons mis le pied à terre au moins deux fois, dans deux belles patates … Chapeau mec !!! Vers 11H00, nous voilà arrivés à SAINT SENIER SOUS AVRANCHES pour la pause méridienne qui est la bienvenue. Plateau repas ou pique-nique après une bonne binouze, café, sieste et c’est reparti. Pour la dernière étape, nous décidons de rouler tous les 8 pour rejoindre BEAUVOIR et quel plaisir de se retrouver ensemble, tranquille mais avec un bon rythme tout de même notamment dans les polders, face au vent et en bord de mer. Quel final lorsque le Mont St Michel se présente à nous, les moutons, les polders, que de superbes paysages nous permettant de faire quelques photos bien sympas. Après un peu plus de 2 heures passées sur le vélo, nous arrivons à BEAUVOIR et c’est la fin de notre périple. Dernières photos tous les 8, sur une même ligne grâce à Thérèse notre photographe personnel après 87 km et 1130 m de D+ !!!

Bilan de ces deux jours : un peu plus de 180 km parcourus et 2730 m de D+ !!! Bravo à tous !!! Mis à par Michel, c’était une première pour nous tous, on peut donc être fier de nous !!!

Merci à vous 8 pour ce week-end passé en votre compagnie  : Michel (« même si tu ronfles », fallait bien que je le place…), Mathieu (même si tu roules trop vite et que tu montes quasiment toutes les bosses…), Thierry, Micka, Adrien, Yannick, Serge et bien sûr Thérèse pour nous avoir suivi, avoir été présente à quasiment toute nos pauses pour les photos, pour le « séchoir », nous avoir soulager de nos affaires, … A refaire !!!

Nous avons donc participé à une super rando qui mérite une connaissance et une reconnaissance plus importante. Bien qu’il ne soit qu’une trentaine de bénévoles, le travail réalisé au niveau des chemins empruntés, du balisage est juste énorme !!! Les ravitos sont super bien garnis avec des gens qui ont toujours le sourire, qui sont toujours aux petits soins, qui ont toujours un petit mot gentil pour plaisanter et autre. Peu importe le moment de la journée où vous les rencontrez, ils sont toujours d’humeur égale et dans le bon sens du terme. Bref, une équipe formidable auprès de qui beaucoup d’entre nous ont à apprendre. Le bénévolat, c’est eux, c’est ça !!! Toute association rêverait d’avoir une telle équipe pour organiser ses manifestations. Je me fais le porte-parole des 8 docmaeliens de cette année et je pense que tout le monde est d’accord avec cela (tant pis si je me trompe 😜).

Nous avons déjà pris rendez-vous pour l’année prochaine puisque nous avons un trophée à remettre en jeu alors j’espère que nous serons un max pour la 30ème puisque tel sera le cas en 2019. Parce qu’ils le méritent !!! J’espère vous avoir convaincu avec ces quelques lignes…

Phil